Pour une construction réussie de votre maison individuelle

Qui ne rêve pas d’avoir une belle maison ? Mais il est plus important encore d’avoir un habitat riche en confort, stable et doté d’une longévité optimale. Voilà pourquoi, il faut bien planifier les travaux de construction et les réaliser avec minutie. Bien entendu, faire appel à la meilleure entreprise générale du bâtiment est également conseillé.  Cette dernière a les compétences techniques nécessaires pour mener à bien le projet. Un projet de construction réalisé par un tel professionnel aboutira sans aucun doute à un succès.

La méthode utilisée par l’entreprise

Pour construire une maison individuelle et ce, peu importe sa dimension et ses caractéristiques, une entreprise générale du bâtiment Lille fait appel à plusieurs spécialistes. Si certains font déjà partie de son équipe, d’autres sont des prestataires externes qui ont l’habitude de collaborer avec elle. Tout d’abord, il y a l’architecte qui est chargé de fournir les plans et de concevoir le projet d’une manière plus précise. Bien entendu, l’intervention de ce professionnel n’est pas nécessaire si vous optez pour une maison de type standard et que le plan est déjà disponible dans un catalogue.  Il y a aussi le maître d’œuvre qui a pour mission de coordonner tous les travaux du début jusqu’à la fin. L’entreprise générale du bâtiment Lille fait également intervenir sur le chantier des ouvriers, des maçons et des professionnels en travaux de couverture et de toiture. Bien entendu, elle sera votre interlocuteur. Vous n’avez pas à traiter avec les divers prestataires. En outre, l’entreprise sera à votre écoute et elle étudiera votre projet avec soin. Elle prendra également toutes les décisions importantes en commun accord avec vous. Pour couronner le tout, elle ne débutera les travaux qu’après avoir reçu votre feu vert.   

Le déroulement des travaux

Au démarrage de votre projet, l’entreprise générale du bâtiment Lille négocie avec les différents corps du métier. Elle effectue ensuite un devis bien informatif et complet. Lorsque vous êtes satisfait de l’offre, vous n’avez qu’à signer le devis pour que les travaux puissent commencer. Toute l’équipe de l’entreprise procède à la planification du projet afin de mieux  organiser le chantier. En même temps, la société réalise toutes les formalités administratives comme la demande d’un permis de construire. S’il faut encore étudier le sol, l’envoi d’un géotechnicien sur le terrain est au programme. Quand tout est prêt, elle procède à la préparation du chantier. Cela inclut le transport des matériels et matériaux nécessaires sur le terrain de construction. La construction débute ensuite par la pose des fondations. Le suivi du plan est primordial et le maître d’œuvre veille à ce que toit soit respecté. Il faut ensuite enchaîner par la construction des murs, les travaux de toiture, les travaux liés à la maçonnerie, l’aménagement du bâtiment ainsi que les finitions. L’entreprise générale du bâtiment Lille garantit votre satisfaction aussi bien au niveau de la qualité du travail que du service. Notons que la fiabilité du bâti est aussi assurée. Ainsi, à la fin du chantier, vous pouvez faire une vérification et demander une rectification en cas de besoin.  

Les conseils présentés dans cet article nous ont été prodigués par la société R&R Habitat, un prestataire en construction renommé dans la région de Lille. Retrouvez le profil complet de R&R Habitat sur le lien suivant:

https://www.evernote.com/pub/rrhabitat159/rrhabitat

Advertisements

Isolation de toiture Lille : le guide

Isoler votre toiture, c’est une action aux retombées économiques et écologiques remarquables. Avec cette procédure, vous allez réduire de façon considérable votre consommation d’énergie. Vous allez ainsi créer un habitat vert tout en allégeant votre dépense mensuelle. Toutefois, avant de démarrer le projet, prenez le temps de mener une étude minutieuse. Dans le cadre d’une rénovation, pensez également à bien vérifier l’état de votre charpente. Il faut mentionner que l’isolant doit être uniquement installé sur une structure propre et en bon état. L’aide d’un excellent couvreur à Lille serait le bienvenu dans votre situation. Son grand expertise vous permettra en effet de trouver l’approche idéale pour bien exécuter les travaux.

Quelques explications sur le déroulement de l’opération

Lorsque les préparations sont faites, vous pouvez  alors choisir penser au choix de l’isolant. Une fois de plus, le guide d’un expert en isolation de toiture Lille vous est indispensable. Il saura déterminer le matériau qui s’adapte le mieux à votre toiture. La plupart du temps, les professionnels misent sur la laine de verre. Accessible à un prix raisonnable, elle est d’une performance remarquable. De plus, elle s’adapte à différents types de toiture. Cependant, il y a d’autres matériaux qu’on peut exploiter comme les mousses alvéolaires et les isolants naturels d’origine animale ou végétale comme la laine de mouton et l’ouate de cellulose.  Concernent la mise en place des matériaux, elle est à réaliser dans les règles de l’art et avec une technique bien précise. Pour faire un peu d’économie et accomplir les travaux rapidement, vous pouvez opter pour la pose d’une simple couche d’isolant. Mais pour obtenir la performance calorifique tant espérée, il faut bien fixer les matériaux en vue d’éviter les ponts thermiques. Pour les toits à faible pente, la technique idéale est l’isolation en deux couches. Vous devez choisir avec soin le mode de fixation de votre isolant. En général, on utilise l’agrafeuse. Dans le cas où vous avez opté pour un isolant naturel, pensez à placer un film régulateur d’humidité entre les deux couches. Pour terminer les travaux, couvrez les isolants avec une plaque de plâtre. Si vous n’avez aucun talent pour le bricolage, confiez la pose des matériaux à un professionnel en isolation de toiture Lille.

Quelques indices sur le prix

L’isolation et la consolidation de charpente à Lille est une procédure coûteuse. L’achat des isolants constitue déjà un grand investissement. Notons que le prix des matériaux disponible sur le marché est très varié. La performance et l’épaisseur sont les principaux variables. Mais à titre indicatif, le prix se situe entre 2.000 € et 10.000 €. La quantité des isolants nécessaires va également influencer le budget. En général, le coût de pose global varie entre 12 et 14 € /m² pour les combles perdus et entre 40 et 50 € /m² pour les combles aménageables.  Il y a bien d’autres paramètres qui pourraient accroître le tarif mentionné auparavant. Ainsi, n’hésitez pas à demander un devis auprès de votre expert en isolation de toiture Lille pour bien connaître le montant de la facture.  Tout cela pour éviter les mauvaises surprises et éviter l’arrêt des travaux.

Quelle technologie de plancher chauffant choisir ?

Le plancher chauffant n’est pas un nouveau système de chauffage. Cette solution de chauffage reprend des techniques déjà connues à l’époque de l’Empire Romain. De nos jours, le plancher chauffant existe en plusieurs versions, on trouvera un modèle fonctionnant à l’électricité, un autre qui marche à l’eau chaude, un autre qui chauffe en été comme en hiver.

https://www.google.com/maps/d/edit?mid=1-Gud3ymtRc6zQ1qPcosjzC55RDc&usp=sharing

Le plancher chauffant électrique est le plus répandu et sûrement aussi le plus pratique. Il suffit de le brancher à une source de courant électrique pour chauffer l’intérieur de la maison. Le plancher chauffant électrique se compose ainsi de câbles ou résistants électriques, lesquels sont intégrés dans le bâti. Lorsque les résistances sont chaudes, la chaleur se diffuse de façon homogène à l’intérieur de la pièce.

plancher chauffantEn ce qui concerne le plancher chauffant à eau, il s’agit d’un système fonctionnant à l’eau chaude. Ce système est réputé écologique et économe en énergie il utilise un plancher chauffant hydraulique de faible épaisseur. Il chauffe la maison grâce à des tuyauteries qui véhiculent un fluide chaud, placées à l’intérieur du sol. La température de l’eau qui circule dans les tubes peut être ajustée en fonction des conditions climatiques et des besoins en chaleur de l’habitation. Elle ne doit pourtant pas excéder les 50°C selon la norme de basse température. Pour la surface du sol, la température doit toujours rester en dessous de 28°C.

Vous pouvez retrouver Euroradiant dur blogspot: http://euroradiantplancherchauffant.blogspot.fr/

L’autre modèle de sol chauffant n’est pas un système de chauffage tout court, mais d’un plancher chauffant rafraichissant. Ce système est ainsi capable de maintenir une bonne température dans l’habitat, aussi bien en été qu’en hiver. On peut ainsi s’en servir pour se réchauffer par temps froid et de se rafraichir lors des grandes chaleurs. Cette version du plancher chauffant fonctionne uniquement à l’eau. Il n’y a donc pas de version rafraichissante pour le plancher chauffant électrique.

7 More Things Every Homeowner Should Know

0613-7things-for-every-homeowner_i8ukxv

  1. How to Find a Contractor

A Seattle-area Angie’s List membership (angieslist.com) starts at $4.25 a month, yielding member writeups on 26,000 local companies spanning everything from earthquake retrofitting to lamp repair (and including plenty of nonhome stuff, like health-care providers). These usually include the cost and scope of work performed, which is especially helpful. Tip: Companies that offer a coupon on Angie’s List pay a fee for the privilege of doing so, though they must earn at least a B grade. Asking friends, family, neighbors, or your neighborhood email listserv for word-of-mouth recommendations is another good bet. If you need a specialist (a plumber, floor finisher, whatever), a recommendation from a general contractor is golden. The pros don’t mess around with substandard workmanship.

  1. How to Turn Stuff Off

In case of an earthquake, gas leak, or other emergency, a home’s main gas shutoff valve is at the meter, where the pipe comes out of the ground. Look for a valve above that pipe with an arrow that is pointing in the same direction. Use a crescent wrench (some people tie an old one to the meter so it’s always handy) to turn it 90 degrees. Do this only if you smell gas or suspect a leak; it can take a while to get it turned back on. Water meters are usually beneath a rectangular steel plate in front of your house (often in the strip of grass near the street). Lift the plate and look for that same type of valve that’s in line with the pipe. To turn it off, the valve and arrow must be perpendicular.

  1. How to Wash Windows

Mix liquid dish soap with water and use a soft rag or sponge (rough surfaces can scratch glass) to lather up the windows. Rather than rinsing, most pros use a squeegee; find one small enough to fit the individual windowpanes. Pull it down each pane, from top to bottom, in a single stroke. Wipe the squeegee with a rag after each pull to avoid streaks. Or call professional window washers (see item no. 1), especially if you don’t want to tackle second-story windows.

  1. How to Use (and Maintain) a Wood-Burning Fireplace

Winter freezes can cause cracks in masonry chimneys; Marty Ferguson of Around the Sound Masonry (425-742-8559) says a quick annual inspection can identify cracks and should happen before wintertime, when it’s too cold to fix any problems. Tuckpointing (grinding away and replacing damaged mortar) can address these problems before they morph into structural damage. Always use dry firewood to avoid generating extra creosote and particulates and track the Puget Sound Clean Air Agency’s website (pscleanair.org) to make sure a seasonal burn ban isn’t in effect.

  1. If Your House Needs Earthquake Retrofitting

Buildings older than 1980 need a good look, and homes built before 1965 are likely to need upgrades, says Roger Faris, a Seattle-based disaster mitigation specialist who works with FEMA. Retrofits usually consist of bolting the house down to the foundation and reinforcing the perimeter “pony wall” that separates the concrete foundation and the first floor. Seattle Public -Library offers free earthquake retrofitting classes for homeowners—a good first step before -deciding whether to hire a contractor or do it yourself. Visit seattle.gov/emergency/events or ask your local emergency management agency about resources.

  1. Where You Shouldn’t Be Digging

Call the national “Call 811 Before You Dig” service and it will notify your local utilities if you’re planning to plant trees or do any sort of digging or excavating. Within a few days, reps will come to mark the whereabouts of -underground infrastructure on your property so you know what to avoid.

  1. When to Paint the Exterior

Given the Northwest’s limited window of warmth and sunshine, good house painters book up their summers faster than a hot wedding venue. Ryan Barr, president of Excel Home Painting (excelhomepainting.com), says his crews generally do outdoor jobs May through October, when overnight temperatures stay above 45 degrees. Thanks to improved construction materials, homes built in the past 20 to 30 years can usually go 12 to 15 years between paint jobs, but older homes—thanks to their layers of gnarly, brittle old paint—might need a new coat every five to seven years. Make it last longer by trimming trees or shrubs to keep them from touching the house. Good airflow minimizes dampness and can prevent premature peeling.

 

This post was originally published here: 7 More Things Every Homeowner Should Know

Related article: Summer Updates from the Gardens from the Project Coordinator